Les Minisites
Agenda

Février
2019

L M M J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28
Jour avec événement(s)
Jour férié
Vos séances de cinéma
Patrimoine

Le village de Fleurey-sur-Ouche recèle un patrimoine naturel, historique, archéologique et industriel de grande qualité.

Petites Annonces

0 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Photos Fleurey sur Ouche
Newsletter

Recevez par mail les nouveautés du site.

Contact rédaction
CCOM

Communauté de Communes de la Vallée de l'Ouche

Index / PATRIMOINE / Les vignes

Des maisons vigneronnes à Fleurey -

(373 mots dans ce texte ) -  lu : 8565 Fois


 

Chaque région française s'identifie à son, ou plutôt, ses types d'habitats, (modes de regroupement, styles et types des constructions... ) La maison bourguignonne est à étage, possédant auvent et pigeonnier en tourelle. Comme partout, la maison traditionnelle répond dans sa structure et ses caractéristiques aux besoins de ses habitants et notamment à ceux liés à leurs activités professionnelles. La vigne occupe en Bourgogne une place importante dans l'activité rurale et le vignoble était par le passé bien plus développé encore qu'il ne l'est aujourd'hui.

Il est donc logique que la maison vigneronne prenne une place particulière dans notre patrimoine architectural local. Fleurey n'échappe pas à cette règle.

Observez bien les maisons du village et retrouvez ces maisons vigneronnes qui ont hébergé par le passé une intense activité viticole, le charme de ces bâtisses est indéniable pour ceux qui savent apprécier les traces d'une époque révolue et des activités de nos ancêtres. Il résulte principalement d'une organisation pittoresque avec l'habitation placée à l'étage et accessible par un escalier extérieur passant au dessus de l'entrée de descente de cave et débouchant sur un palier protégé par un auvent.

L'habitat vigneron est bien évidemment multiple et représentatif de l'état de richesse des bâtisseurs. Il peut être misérable comme on le trouve si souvent dans les terroirs les plus pauvres des Hautes Côtes. Au contraire la riche demeure de certains gros négociants de la côte s'impose au promeneur, protégée par une lourde porte charretière entravant l'entrée de cour et surmontée d'une tour d'angle dominatrice.

Les spécialistes de l'architecture rurale considèrent néanmoins que la maison vigneronne est avant tout modeste, souvent réduite à une salle unique desservie par une porte encadrée de deux fenêtres, l'escalier, droit ou latéral, surplombe la descente de cave à laquelle on accède par quelques marches rapides, le cellier où se trouve le pressoir est rangé au rez-de-chaussée lequel peut abriter en sus une habitation basse indépendante pour loger une partie de la famille.

La vigne n'a pas toujours nourri son homme...

 


Découvrez les maisons vigneronnes en vous promenant dans le village.

 

Source : Françoise Thinlot "Maisons paysannes en Bourgogne" éd. Berger Levrault

Autres publications de la sous-rubrique4