Villa Sainte Chantal

Maison caractéristique du début du XVIIe siècle avec ses tours et ses lucarnes à fronton complet, agrandie côté parc au cours du XIXe siècle par rajout de deux tours.

XVIIe siècle

Bénigne Frémiot, seigneur de Thoste, président à mortier au Parlement, marié à Marguerite Berbisey, est propriétaire des lieux. Sa fille, Jeanne Françoise est venue à Fleurey avec Saint François de Sales dans les années 1610/1620 (mariée en 1592 à 20 ans à Christophe de Rabutin, baron de Chantal, puis veuve avec 4 enfants en 1600, elle ren­contre François de Sales avec qui elle noue de solides amitiés.
En 1610, elle fonde avec lui l'ordre de la Visitation Sainte Marie.
Déclarée Bienheureuse par Benoît XIV en 1751, elle a été canonisée par Clément XIII en 1767).
La célèbre marquise de Sévigné était sa petite fille.


Cet article provient de Fleurey sur Ouche

L'url pour cet article est : https://www.fleureysurouche.fr/sections.php?op=viewarticle&artid=143